Les temps de l’éducation et de la formation

Accueil dès 12h00 dans le hall principal (MIS01)

Le temps est une dimension incontournable de toute réflexion sur l’éducation et la formation. Qu’il s’agisse de définir les moments opportuns, une durée idéale, une vitesse optimale ou des rythmes personnalisés, le temps s’imposera, comme variable indépendante ou dépendante, comme condition ou comme conséquence, comme mesure préventive ou comme horizon.

Le Congrès 2017 de la Société suisse pour la recherche en éducation (SSRE) rejointe par la Société suisse pour la formation des enseignantes et des enseignants (SSFE) mettra au cœur de ses réflexions des questions comme :

  • quand devrait commencer et s’arrêter les apprentissages fondamentaux, l’école obligatoire ou la formation professionnelle ? (prolongement de la thématique 2016).
  • quels sont les acquis qui restent et ceux qui s’évanouissent avec le temps ?
  • entre temps alloué, temps consacré et temps requis par les apprentissages, comment les enseignants doivent-ils planifier au mieux les activités en classe ?
  • comment gérer au mieux les différences de vitesse d’acquisition des élèves d’une même classe, d’un même degré scolaire, etc. ?
  • comment les élèves apprennent-ils à gérer leur temps, scolaire et extrascolaire ?

Ces questions ne sont que quelques exemples de ce que la thématique retenue permet ; les chercheurs qui le peuvent tenteront d’y rattacher leurs propositions. Mais elles ne se veulent toutefois pas contraignantes ; comme chaque année, la SSRE comme la SSFE accordent en effet davantage d’importance à la qualité et à la diversité des contributions qu’à leur alignement sur un thème en particulier.

Contact: ssre2017@unifr.ch